routes secondaires


description rapide de l’image

Aller au contenu | Home | Aller au menu| Aller à la recherche

jeudi 21 juin 2018

HISTORIQUEMENT... CHANT SONNET

__
OISEAUX__3_.jpg

        HISTORIQUEMENT…CHANT  SONNET

Hibou, huppe, hirondelle, hottes d’un même H,

I bis ou ter ou plus selon votre humeur,

Sittelle ami des troncs, Cybèle en sa splendeur,

Troglodyte au nid douillet, votre éclat nous attache.

Oie, outarde, ouette, sur les eaux en panache,

Roitelet, rossignol, inégalés chanteurs,

Interprètes des dieux, loués de mille chœurs

Qui veut donc votre mort ? Personne que je sache.

Une mélodieuse harmonie évoquant

Engoulevent, bruant, sur un mode éloquent,

Merle, martin-pêcheur, tout n’est que démesure.

Etourneaux, doux eiders, légers comme l’encens

Noyez de vos douceurs ma modeste masure

Transformée en un nid où se perdent les sens.

OISEAUX__4_.jpg Raymond DELMAS Le 7 Juin 2018

mercredi 21 mars 2018

CHANGEFEGE LOZERE

RANDO POESIE 2018

RANDO_POESIE_006.jpg

RANDO_POESIE_007.jpg

       CHANGEFÈGE, CHANTE !

Renouveau du printemps, pour te chanter que fais-je ?

Monte sur la colline où vit la poésie,

Sois comme l’alouette au ciel en fantaisie,

Grimpe vers le dolmen, jusques à Changefège.

Et sur ce beau plateau chante comme l’oiseau,

Parle de tout ton cœur, suis les murets de pierre

Où résonnent tes pas, où brille la lumière ;

Un chœur harmonieux te berce d’un rondeau.

Aux vents capricieux confie un beau poème

Que tu mémorisas, parfois dans la douleur,

Mais qui le temps passant a gagné ta faveur,

Au milieu des champs, sur un mode bohème.

Quinze membres du club, tous épris de la rime

Déclament à l’envi l’attente du retour

Des fleurs, des papillons, de la couleur autour

De sentiments nouveaux que la douceur ranime.

Assis sur le versant d’une douce colline

Leurs mots émanent vifs de ce nouveau désir,

D’une amitié scellée à l’aune du plaisir

D’incantatoires vers, au bord de la doline.

Raymond DELMAS Le 14 Mars 2018

RANDO_POESIE_004.jpg

RANDO_POESIE_008.jpg

RANDO_POESIE_009.jpg

RANDO_POESIE_010.jpg

mercredi 14 février 2018

COQ MATIN

__
coq_MATIN_2018__1_.jpg__

coq_MATIN_2018__2_.jpg

CHANTE MATIN

Si tôt que je me lève on dit que c’est Matin

Car tel est bien mon nom tout proche de mâtines

Comme les capucins ou les bénédictines,

Je célèbre comme eux, sans être cabotin.





Mon plumage à deux tons enduit de brillantine,

Vrai kaléidoscope aux aspects de satin

Que complète mon bec, lui-même adamantin

Fait florès au milieu de ces gentes gallines.

Le drapé de mon cou strié de filets fins

Devient majestueux si jamais je décline

D’un mouvement de tête une offre libertine

Ou bien, affectueux, un doux propos câlin.

Dressé sur mes ergots, du haut de la colline,

J’adresse au poulailler, avant le grand festin

Qui viendra clore un jour mon glorieux destin :

« Gardez le souvenir de ma voix argentine ! ».

Raymond et Thérèse DELMAS

coq_MATIN_2018__4_.jpg

coq_MATIN_2018.jpg

coq_MATIN_2018__3_.jpg

lundi 1 janvier 2018

ANNEE 2018

__
FLACON DORE 2018

Embaume, somptueux flacon

Qui tous les jours nous ensoleilles

Pour dérouler de veille en veille

La douce odeur de ton bouchon.

Asperge-nous, tel le frelon.

De ton subtil effluve, éveille

Le versatile Cupidon

Qui nuit et jour nous ensoleille.

Pour nous dévide ton cocon

Pour en remplir cœurs et corbeilles

Comme de miel font les abeilles.

Exhume tes parfums féconds,

Embaume, somptueux flacon.

      Raymond DELMAS

Lundi 1er janvier 2018

parfum_infini.jpg

__

vendredi 15 décembre 2017

FRELON ASIATIQUE

__
VESPA VELUTINA NIGRITHORAX__

frelon_asiatique.jpeg

Je suis asiatique,
Vous connaissez mon nom
Mais aussi mon renom,
Ce n'est pas fantastique.

Frelon très romantique
Dont on connaît le ton,
Tout comme la chanson,
Je file ma musique.

Hyménoptère antique,
Doux comme le coton,
Je donne le frisson
Jusqu'au plus pacifique.

Aussi teigneux que tique,
Malgré mes fins chaussons
Et mon aspect d'ourson,
Je subis la critique.

De mon profil physique
En forme de bouton
De fleur en floraison,
Émane une mystique.

La ruche dynamique
Redoute avec raison,
A tout bref horizon,
Un sort catastrophique.

Un jour une technique
Taira tout ce bourdon
Qui nous prend le melon
Et rend la ruche hectique.

Toi le venu d'Asie
Avec tes pattes jaunes
Et tes faux airs de faune,
Laisse nous l'Ambroisie.

Raymond DELMAS/ le 17 novembre 2017

- page 1 de 24