routes secondaires


description rapide de l’image

Aller au contenu | Home | Aller au menu| Aller à la recherche

LES CAPRICES DU TEMPS

Fil des billets

samedi 5 février 2022

SOLEIL COUCHANT

SOLEIL DÉCLÌNANT

Le soleil las du jour lorsque survient le soir

Prépare la parure,

Cet habit de lumière en signe de rupture

Comme on met un peignoir.

Les tout derniers rayons, comme d’un égouttoir,

Dessinent l’encolure

D’où s’évasent les fils d’une fine plissure

Entourant l’ostensoir.

Mais ce bel astre ardent, au point de la rupture,

Frôlant le désespoir,

Avant de basculer défait sa chevelure.

De ce geste d’espoir

Jaillit spontanément une intense diaprure,

Prélude d’au-revoir.

Raymond DELMAS Le 1er Février 2022

                            (Sonnet lozérien)

Truc_du_Midi_22__4_.JPG

Truc_du_Midi_22__9_.JPG

mardi 4 janvier 2022

NEIGE ET HARMONIE 2022

__
A_AUBRAC_2021__3__-_Copie.JPG__

NEIGE ET FANTAISIE

En fin d’automne quand la feuille

Jaune ou noire le sol endeuille

D’une liasse en portefeuille,

Neige, restaure sa splendeur !




Tout doucement tu papillonnes,

Au moindre vent tu tourbillonnes

Et de ton ouate capitonnes

Le sol d’hiver de ta douceur.

Ta structure souple et légère

Sait revêtir et la bergère

Et les cailloux de la rivière

Sans attenter à ta valeur.

Pour les clochers, pour les toitures,

Lignes droites, belles sculptures,

Arbres mourants, simples masures

De tous tu deviens designer.

Sur ce tapis serti d’étoiles

Pour le passant terroir sans voile

Un horizon nouveau dévoile

Qu’être marcheur vaut rang d’honneur.

                                      Raymond DELMAS     Le 13 Décembre 2021     (Jézel)

A_AUBRAC_2021__4_.JPG

vendredi 15 décembre 2017

FRELON ASIATIQUE

__
VESPA VELUTINA NIGRITHORAX__

frelon_asiatique.jpeg

Je suis asiatique,
Vous connaissez mon nom
Mais aussi mon renom,
Ce n'est pas fantastique.

Frelon très romantique
Dont on connaît le ton,
Tout comme la chanson,
Je file ma musique.

Hyménoptère antique,
Doux comme le coton,
Je donne le frisson
Jusqu'au plus pacifique.

Aussi teigneux que tique,
Malgré mes fins chaussons
Et mon aspect d'ourson,
Je subis la critique.

De mon profil physique
En forme de bouton
De fleur en floraison,
Émane une mystique.

La ruche dynamique
Redoute avec raison,
A tout bref horizon,
Un sort catastrophique.

Un jour une technique
Taira tout ce bourdon
Qui nous prend le melon
Et rend la ruche hectique.

Toi le venu d'Asie
Avec tes pattes jaunes
Et tes faux airs de faune,
Laisse nous l'Ambroisie.

Raymond DELMAS/ le 17 novembre 2017

jeudi 11 mai 2017

MUGUET MAGIE 2017


                             MUGUET_2017.jpg

En Mai quand la nature attend ta floraison,

Collier de perles fines qui grimpe sur la tige,

Une feuille en panache abrite le prodige

Qui tel un encensoir invite à l’oraison.


Effluves odorants jusqu’à la déraison

Ainsi, secret muguet, tu sèmes le vertige,

Empruntes les sentiers, rehausses ton prestige,

Embaumant tes amis jusqu’à la pâmoison.


Ta beauté, ta senteur bien souvent nous agace,

Quand nous te poursuivons éphémère et fugace.

Aussi j’ai le désir, pour te revoir à temps,


De venir reposer sous ces brins d’amulettes,

Somnoler près de toi jusqu’au prochain printemps,

M’éveiller au parfum de tes blanches clochettes.

Raymond DELMAS Le 10 Mai 2017

samedi 19 avril 2014

AU PRINTEMPS

MERLE ET MERISE

Le merle sous son parasol

Attend l’heure de la merise.

Elle arrive enfin sans surprise

Dès que l’astre quitte le sol.


Sous ses rayons, source d’alcool,

Le fruit se tend, le teint s’irise :

Le merle sous son parasol

Attend l’heure de la merise.


Son chant vif baisse d’un bémol,

Il pique, burine sa prise,

De sucre et de couleur se grise.

Ainsi s’endort, pliant le col,

Le merle sous son parasol.

Raymond DELMAS Le 28 février 2014

    (Rondel)

fleurs

fleurs 1

cerisier

- page 1 de 3