SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_030.jpg


Le tracé ci-dessus n'est pas un papillon bicolore mais bien un unique

circuit de randonnée à 2 ailes, l'un pour le matin, l'autre pour l'aprés-midi.

Le peintre VICTORIN GALIERE a sûrement emprunté les deux, l'un au soleil levant

l'autre au couchant. Il a dû apprécier toutes ces palettes aux dégradés de jaune, de vert

se détachant sur un bleu soutenu, sans nuage.

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_001.jpg
SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_002.jpg
SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_024.jpg

Ce parcours coloré d'aplats de jaune, les genêts en fleur dégage sur chaque versant

un subtil parfum. Cet atmosphère embaumée flotte dans les airs au dessus de son village

natal : LE BORN dont l'étymologie signifie "source, rivière"

C'est bien là la "Source" de son inspiration et de son élèvement jusqu'à ST MARTIN DU BORN.

plénitude, liberté, envol

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_005.jpg

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_006.jpg

Dans ce sanctuaire de verdure et de lumière, quelques orchidées et anémones pulsatiles fleurissent encore...

mais les "vrais" papillons n'abondent pas. Signe de dégration du milieu naturel ? ...

Le village du peintre GALIERE pimpant et propret offre aux Borniquels une galerie

à ciel ouvert (oui, un ciel sans réseaux ... électriques), des oeuvres miniaturisées

de Victorin GALIERE, l'enfant du village. Un écrin rempli d'histoire, celui où est né

et s'est épanoui son talent de peintre dont témoigne son oeuvre : objets et personnages

familiers, scènes rurales, auto-portraits, sa vache "Marquise" et sa maison natale...

Le pays de ses rêves et de ses toiles, c'est bien LA LOZERE.
Il le demeurera même à BELLEVILLE/PARIS où il poursuivra sa carrière artistique

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_020.jpg

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_022.jpg