routes secondaires


description rapide de l’image

Aller au contenu | Home | Aller au menu| Aller à la recherche

jeudi 11 mai 2017

MUGUET MAGIE 2017


                             MUGUET_2017.jpg

En Mai quand la nature attend ta floraison,

Collier de perles fines qui grimpe sur la tige,

Une feuille en panache abrite le prodige

Qui tel un encensoir invite à l’oraison.


Effluves odorants jusqu’à la déraison

Ainsi, secret muguet, tu sèmes le vertige,

Empruntes les sentiers, rehausses ton prestige,

Embaumant tes amis jusqu’à la pâmoison.


Ta beauté, ta senteur bien souvent nous agace,

Quand nous te poursuivons éphémère et fugace.

Aussi j’ai le désir, pour te revoir à temps,


De venir reposer sous ces brins d’amulettes,

Somnoler près de toi jusqu’au prochain printemps,

M’éveiller au parfum de tes blanches clochettes.

Raymond DELMAS Le 10 Mai 2017

mercredi 8 mars 2017

MOUCHOIR DOUCEUR

__

BILLET_BLOG_FEVRIER_005.jpg__

BILLET_BLOG_FEVRIER_002.jpg

BILLET_BLOG_FEVRIER_003.jpg



Mouchoir douceur

Comme une sœur

De bienveillance

En défaillance.

Comme une sœur

Lorsque mon cœur

En cas d’alarme

Verse une larme.

De bienveillance

Sans surveillance

La goutte au nez

Vous devinez.

En défaillance

Votre assistance

Est un apport

De réconfort,

Mouchoir douceur.

                                 Raymond DELMAS''

CREATIONS_TH_001.jpg

CREATIONS_TH_003.jpg

CREATIONS_TH_002.jpg

QUEL_MOUCHOIR.jpg

MOUCHOIRS_BOITE_001.jpg

MOUCHOIRS_BOITE_003.jpg

jeudi 2 février 2017

CARTE A JOUER 2017


Copie_de_BILLET_BLOG_FEVRIER_009.jpg

   CARTE BLANCHE

Autour de moi tout tourne en rond,

Un tour de bras, voilà ta mise

Et l’attention se mobilise,

On quitte des yeux le plafond.

On peut jouer table sur carte,

Phagocyter son ennemi

Comme le fait une fourmi :

Excellent menu à la carte.

Des fronts fermés, des fronts rieurs

Laissent deviner un enjeu

Dont la cagnotte en est le jeu

A moins que ce soit des farceurs.

L’on réfléchit et l’on attend,

De stratégie ou de tactique

C’est question de mathématique,

C’est du moins ce que je comprends.

Mais un rien peut brouiller les cartes,

Trop de couleur, trop de lenteur,

D’une tasse monte l’odeur

Du café frais sur les pan-cartes.

Comme des belles les dessous

Recouvrent le bas de la hanche,

Si l’on me laisse carte blanche

Moi j’en préfère le dessous.

Raymond DELMAS/ le 1 FÉVRIER 2017

BILLET_BLOG_FEVRIER_010.jpg

BILLET_BLOG_FEVRIER_012.jpg

dimanche 25 décembre 2016

HAPPY NEW YEAR 2017

S… AR(R) IETTE 2016/17

Lorsque vient Noël, chaque nuit longuette,

Rognant sur le jour, couve un Nouvel An.

Ce travail obscur de noble artisan

Lui vaut au matin plus d’une risette.


Échange des vœux, reprends de l’élan !

Une bise ici, toute gentillette,

Un bon mot par là, « salut la coquette !»

Vous avez trouvé la bonne recette.

De bons sentiments, comme aux jours d’antan

Des vœux pour demain, il faudrait du cran.

Aussi je vous laisse à tous la vedette.

Pour saluer l’an j’ôte ma casquette.

           Raymond DELMAS/
      Le 25 Décembre 2016
(Ariette)

JARDIN_LA_PANOUSE_TH__33_.jpg

jeudi 17 novembre 2016

LAKE DISTRICT/VOYAGE 2016

Une autre façon de se souvenir.

JUMELAGE MARVEJOLS/COCKERMOUTH 2016

LAKE_DISTRICT_2016_010.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_028.jpg

VOYAGE_JUMELAGE_2016__35_.JPG

VOYAGE_JUMELAGE_2016__74_.JPG

Nous partons découvrir le nord de l’Angleterre,

En explorer les lieux, en saisir le climat,

Comprendre chaque jour un peu mieux cette terre,

Lui faire perdre ainsi de son anonymat,

Ouvrir l’œil et l’esprit au souffle de la muse

Ou prêter une oreille aux airs de cornemuse.

Sur un moelleux tapis, vert en toute saison,

Se déroule joueuse une vague écumeuse

De moutons blancs ou noirs, à la douce toison,

Qui d’une haie à l’autre avance, facétieuse,

Beau nuage changeant au gré du mouvement,

Du terrain, de l’humeur ou bien de l’enjouement.

Mais le pays des lacs n’est pas que les jonquilles,

Ni le vestige ancien qu’est le mur d’Hadrien

Sur la terre d’Ecosse ; comme d’autres bastilles

Lanercost Prieuré ne le lui cède en rien.

Parlez, murs et murailles, bêlez belles agnelles !

Lacs las de larmoyer dansez en ribambelles !

Plus moderne, imposant, ce couple gracieux

A l’armure d’acier au milieu de la plaine,

Deux têtes de chevaux, dominants, impérieux

Affichent à l’entour leur pose souveraine,

Symbole d’un pays devant un beau destin

Qui peut se retirer là-haut sur l’Aventin.

   Raymond DELMAS
        Le 8 Novembre 2016

VOYAGE_JUMELAGE_2016__75_.JPG

VOYAGE_JUMELAGE_2016__86_.JPG

VOYAGE_JUMELAGE_2016__88_.JPG

LAKE_DISTRICT_2016_052.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_072.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_062.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_097.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_102.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_129.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_130.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_170.jpg

LAKE_DISTRICT_2016_202.jpg

VOYAGE_JUMELAGE_2016__92_.JPG

VOYAGE_JUMELAGE_2016__253_.JPG

- page 2 de 23 -