routes secondaires


description rapide de l’image

Aller au contenu | Home | Aller au menu| Aller à la recherche

mercredi 14 février 2018

COQ MATIN

__
coq_MATIN_2018__1_.jpg__

coq_MATIN_2018__2_.jpg

CHANTE MATIN

Si tôt que je me lève on dit que c’est Matin

Car tel est bien mon nom tout proche de mâtines

Comme les capucins ou les bénédictines,

Je célèbre comme eux, sans être cabotin.





Mon plumage à deux tons enduit de brillantine,

Vrai kaléidoscope aux aspects de satin

Que complète mon bec, lui-même adamantin

Fait florès au milieu de ces gentes gallines.

Le drapé de mon cou strié de filets fins

Devient majestueux si jamais je décline

D’un mouvement de tête une offre libertine

Ou bien, affectueux, un doux propos câlin.

Dressé sur mes ergots, du haut de la colline,

J’adresse au poulailler, avant le grand festin

Qui viendra clore un jour mon glorieux destin :

« Gardez le souvenir de ma voix argentine ! ».

Raymond et Thérèse DELMAS

coq_MATIN_2018__4_.jpg

coq_MATIN_2018.jpg

coq_MATIN_2018__3_.jpg

lundi 1 janvier 2018

ANNEE 2018

__
FLACON DORE 2018

Embaume, somptueux flacon

Qui tous les jours nous ensoleilles

Pour dérouler de veille en veille

La douce odeur de ton bouchon.

Asperge-nous, tel le frelon.

De ton subtil effluve, éveille

Le versatile Cupidon

Qui nuit et jour nous ensoleille.

Pour nous dévide ton cocon

Pour en remplir cœurs et corbeilles

Comme de miel font les abeilles.

Exhume tes parfums féconds,

Embaume, somptueux flacon.

      Raymond DELMAS

Lundi 1er janvier 2018

parfum_infini.jpg

__

vendredi 15 décembre 2017

FRELON ASIATIQUE

__
VESPA VELUTINA NIGRITHORAX__

frelon_asiatique.jpeg

Je suis asiatique,
Vous connaissez mon nom
Mais aussi mon renom,
Ce n'est pas fantastique.

Frelon très romantique
Dont on connaît le ton,
Tout comme la chanson,
Je file ma musique.

Hyménoptère antique,
Doux comme le coton,
Je donne le frisson
Jusqu'au plus pacifique.

Aussi teigneux que tique,
Malgré mes fins chaussons
Et mon aspect d'ourson,
Je subis la critique.

De mon profil physique
En forme de bouton
De fleur en floraison,
Émane une mystique.

La ruche dynamique
Redoute avec raison,
A tout bref horizon,
Un sort catastrophique.

Un jour une technique
Taira tout ce bourdon
Qui nous prend le melon
Et rend la ruche hectique.

Toi le venu d'Asie
Avec tes pattes jaunes
Et tes faux airs de faune,
Laisse nous l'Ambroisie.

Raymond DELMAS/ le 17 novembre 2017

vendredi 17 novembre 2017

JUMELAGE MARVEJOLS/COCKERMOUTH 2017

__UNE SEMAINE AU PARFUM. UN DOUX PARFUM, CELUI DU JUMELAGE.

Un bus de 34 âmes, l'âge du jumelage arrive à MARVEJOLS, encore frais rempli de l'odeur du ferry de LA MANCHE, lors de la traversée.

JUMELAGE_2017_025.JPG__

POUR_LE_BLOG_NOVEMBRE_2017_008.jpg

POUR_LE_BLOG_NOVEMBRE_2017_009.jpg Autant de familles d'accueil porteuses de la variété de l'air du pays de MARVEJOLS et de ses environs.
Tradition française du bon goût à respecter.
JUMELAGE_2017_023.JPG

JUMELAGE_2017_086.JPG

Sous la voûte envoûtante de la fromagerie MALGOIRE, le palais voûté des visiteurs retient un mélange subtil de divers fromages et de vins fins qui en rehaussent le goût délicat.

Pour un parfum plus sucré, c'est à la biscuiterie Rocolo et ZAZA, qu'il convient d'humer et déguster les pâtisseries toutes chaudes.

AUTRE PARFUM
Préparer soi-même : LE CHOU FARCI LOZERIEN, comme un vrai chef, pour la soirée VINTAGE au goût des temps anciens (costumes, coiffures, chaussures...) celui des années 70/80.
sans oublier les clowns.

JUMELAGE_2017_069.JPG

JUMELAGE_2017_059.JPG

JUMELAGE_2017_047.JPG

Sur les pelouses de la MAIRIE, plantation traditionnelle de jonquilles de COCKERMOUTH pays de WORDSWORTH dont le lyrisme coloré des jonquilles flotte toujours sur la région des lacs.

Pour donner à cette rencontre un parfum d'encens et d'enthousiasme sous la voûte altière de LA COLLEGIALE DE MARVEJOLS, s'élèvent les chœurs de cœurs unis par les doux liens de la fraternité FRANCO-ANGLAISE.

JUMELAGE_2017_084.JPG

lundi 28 août 2017

UN JOUR DANS LE CANTAL

__
AVEC_BENJA_2017_015.jpg__

AVEC_BENJA_2017_016.jpg

AVEC_BENJA_2017_017.jpg

            BRUYERE SONORE
            Un seul jour dans le cantal
           A fouler monts et bruyère
          Fait de vie un vrai régal.
         Composer un madrigal,
        Entre fourchette et cuillère,
        Donne un son tout minéral.
       Les clarines dans le val,
       Des Salers en saisonnières,
       Font du lieu le récital.
     Sur le versant inégal
     Va la jeune poulinière
     Hors contexte marital.
    Sur un tapis végétal,
   La bruyère moutonnière
   Prépare un ton automnal.
    Le puy Griou magistral,
   Dépouillé, couleur de pierre
   Dresse  un cône doctoral.
  En ce lieu phénoménal,
  Fruit d’un passé séculaire,
  Naît un frisson : c’est fatal !
         Raymond DELMAS   Le 13 Août 2017

AVEC_BENJA_2017_020.jpg

AVEC_BENJA_2017_022.jpg

AVEC_BENJA_2017_030.jpg

AVEC_BENJA_2017__2_.jpg

AVEC_BENJA_2017__4_.jpg

AVEC_BENJA_2017__5_.jpg

AVEC_BENJA_2017__18_.jpg

- page 2 de 24 -