routes secondaires


description rapide de l’image

Aller au contenu | Home | Aller au menu| Aller à la recherche

LES RANDONNEES

Fil des billets

mercredi 20 mai 2015

SUR LES PAS DE VICTORIN GALIERE/ LOZERE

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_030.jpg


Le tracé ci-dessus n'est pas un papillon bicolore mais bien un unique

circuit de randonnée à 2 ailes, l'un pour le matin, l'autre pour l'aprés-midi.

Le peintre VICTORIN GALIERE a sûrement emprunté les deux, l'un au soleil levant

l'autre au couchant. Il a dû apprécier toutes ces palettes aux dégradés de jaune, de vert

se détachant sur un bleu soutenu, sans nuage.

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_001.jpg
SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_002.jpg
SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_024.jpg

Ce parcours coloré d'aplats de jaune, les genêts en fleur dégage sur chaque versant

un subtil parfum. Cet atmosphère embaumée flotte dans les airs au dessus de son village

natal : LE BORN dont l'étymologie signifie "source, rivière"

C'est bien là la "Source" de son inspiration et de son élèvement jusqu'à ST MARTIN DU BORN.

plénitude, liberté, envol

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_005.jpg

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_006.jpg

Dans ce sanctuaire de verdure et de lumière, quelques orchidées et anémones pulsatiles fleurissent encore...

mais les "vrais" papillons n'abondent pas. Signe de dégration du milieu naturel ? ...

Le village du peintre GALIERE pimpant et propret offre aux Borniquels une galerie

à ciel ouvert (oui, un ciel sans réseaux ... électriques), des oeuvres miniaturisées

de Victorin GALIERE, l'enfant du village. Un écrin rempli d'histoire, celui où est né

et s'est épanoui son talent de peintre dont témoigne son oeuvre : objets et personnages

familiers, scènes rurales, auto-portraits, sa vache "Marquise" et sa maison natale...

Le pays de ses rêves et de ses toiles, c'est bien LA LOZERE.
Il le demeurera même à BELLEVILLE/PARIS où il poursuivra sa carrière artistique

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_020.jpg

SUR_LES_PAS_DE_GALIERE_15_TH_022.jpg

mardi 23 septembre 2014

LE BRAME : CORPS ET AME


Ne sachant point très bien le mal qui le tenaille,

Lorsque vient la saison, tout bon cervidé braille,

Emplissant la forêt d’un sombre bramement,

Echo retentissant de leur ébranlement.


Un cerf hausse la voix pour révéler sa flamme,

L’autre dresse les cors pour se donner de l’âme,

Regards intimidants, menaces proférées

De leurs armes de bois aux dagues acérées.


Plus monte la chaleur, plus violents sont les coups

Qu’aggrave le silence en l’absence des loups.

Mais la hampe droite de ces rudes jouteurs

S’entrechoque et répand en la nuit la terreur.


Solitaire combat pour gagner un duel

Quand gisant sur le sol, fruit d’un destin cruel,

Les portes de la nuit se ferment sur l’envie

D’un ultime soupir : mourir pour sa survie.

Même un dernier effort de tout le corps tendu

S’avère superflu pour un être fourbu.

Condamné, terrassé, quoi de plus infamant

Pour qui pouvait penser être cerf, mais amant.


   Raymond DELMAS/ 22 SEPTEMBRE 2014

LE CERF

   Aquarelle  de Thérèse Delmas

mardi 17 juin 2014

LOZERE/LES CORNICHES DU CAUSSE MEJEAN


ITINERAIRE TRES INTERESSANT

CORNICHE_CAUSSE__1_.jpg

Un départ de PEYRELEAU, au confluent du TARN et de la JONTE. Ce village occupe un site naturellement protégé.

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_002.jpg

Le chemin est tracé à travers les arcs calcaires. Les points de vue abondent dans ces espaces basculant brusquement dans le vide des gorges.

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_016.jpg

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_036.jpg

L'habitat où règnent le calcaire et les voûtes.

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_038.jpg

Devant nous, des doigts, des vases de SEVRES ET DE CHINE indiquent la direction avec de superbes panoramas.
L'érosion différentielle a fait disparaître la roche autour de ces formes étranges.

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_009.jpg

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_012.jpg

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_022.jpg

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_033.jpg

Aprés plusieurs lacets, le sentier caladé par endroits, rejoint CAPLUC.

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_045.jpg

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_055.jpg

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_062.jpg

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_068.jpg

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_069.jpg

De nombreux vautours fauves fréquentent les airs au-dessus des rochers.

LES_CORNICHES_DU_MEJEAN_14_R_091.jpg

vendredi 16 mai 2014

GRANDRIEU EN MARGERIDE


SUR LES SENTIERS DE MARGERIDE

RANDONNEE A GRANDRIEU/ENTRAYGUES

CARTE_GRANDRIEU_MAI_R._021.jpg

Annoncer un Grand Rieu

Semblait bien audacieux

Quand au milieu des rues

On surmontait les rus.

grandrieu.jpg

Mais au creux du vallon

On eut le vrai jalon

Quand sur le pont romain

Glissaient les dix-sept mains.

le_masel.jpg

Un petit raidillon

Conduisait à la croix,

Et son socle de pierre,

Quasiment millénaire.

Quant parut le plateau,

On était au Masel.

Un petit verre d’eau…

On partait de plus bel.

GRANDRIEU_MAI_TH._027.jpg

Sur celui-ci couvert

De fleurs de pissenlits,

L’on aurait cru des lits

Tendus à découvert.

GRANDRIEU_MAI_TH._020.jpg


Tout près de Florensac

Comme sur un vert lac

Paissaient nonante chèvres,

Et l’on voyait les lèvres

Des randonneurs Targuets

Déjà se délecter.

GRANDRIEU_MAI_TH._025.jpg

Le chevrier Sébastien

Nous présenta son bien :

L’alpine chamoisée

Déjà dans la rosée.

Dans son laboratoire,

Céline, de caillé,

Emplissait ses godets

D’un blanc ostentatoire.

En voyant ce fromage

Nouveau fut le ramage.

Voyant le « chèvreton »,

Sitôt changea le ton…

montauroux.jpg

Au bord du Chapeauroux

Les teints devenaient roux,

Couleur de la bouteille,

Et parfumés d’oseille.

Venait après la pente

Sur une longue sente.

Le Chapeauroux tendait

A tous ses vertes rives

Et chacun s’adonnait

A boire sans dérives.

GRANDRIEU_R_036.jpg

Sur les coteaux de Laval Atger

On pouvait bien un peu s’alléger

Pour observer là le « Prieuré »

Où tant il était œuvré

A produire des ruches,

A clouer des palettes,

Cueillir la ciboulette,

Et le tout sans embûches.

mouguat.jpg

Un petit écart sur le chemin

Pour, à la vue, offrir un festin.

L’ascension du Rocher du Mouguat

Valait bien un carré de nougat.

GRANDRIEU_R_047.jpg

Au village de Chams

C’est le thème des champs :

Herbes aromatiques

Et autres botaniques.



Au fronton de la cure

Un bijou de sculpture,

Reste d’une masure

Dont peu de gens ont cure.

GRANDRIEU_MAI_TH._040.jpg

                          
Le tout dernier atout :

A Grandrieu la sage :



Eglise et Moyen Age,
Fontaines de tous âges,



Richesse en fins dosages.

GRANDRIEU_R_058.jpg




Un convivial concert

De gâteaux, de desserts

Pour emballer le tout.

Raymond DELMAS/ MAI 2014

jeudi 4 juillet 2013

LE CANTAL JUIN 2013


LES PLUS BELLES RANDONNEES

Paysages d'exception : LE CANTAL.
Cette randonnée autour du PUY MARY et de PEYRE ARSE
marie nature et curiosités botaniques et géologiques.

Campagne préservée.

UNE MERVEILLE

CANTAL 1

CANTAL 2

CANTAL 3

CANTAL 4

CANTAL 5

CANTAL 6

CANTAL 7

CANTAL 8

- page 3 de 6 -