SOLEIL DÉCLÌNANT

Le soleil las du jour lorsque survient le soir

Prépare la parure,

Cet habit de lumière en signe de rupture

Comme on met un peignoir.

Les tout derniers rayons, comme d’un égouttoir,

Dessinent l’encolure

D’où s’évasent les fils d’une fine plissure

Entourant l’ostensoir.

Mais ce bel astre ardent, au point de la rupture,

Frôlant le désespoir,

Avant de basculer défait sa chevelure.

De ce geste d’espoir

Jaillit spontanément une intense diaprure,

Prélude d’au-revoir.

Raymond DELMAS Le 1er Février 2022

                            (Sonnet lozérien)

Truc_du_Midi_22__4_.JPG

Truc_du_Midi_22__9_.JPG