Chemin faisant CHEMIN PENSE(E) Dormir au dessus de l'eau Se coucher en prsence d'animaux sauvages Courir dans la rose A MA M... DE TROIE ET SON HEROS Un an en plus DES CLICS ET DES CLACS ORCHIDEE SOUPE A LA GRIMACE SABOT BEAU PARCOURS 57 MARCASSIN CHEMINANS CABANETTE .ANTE. CABANETTE... POST SOURIS AU CHOCOLAT AU FIL DE L'EAU LA GUERRE DES T : TM   EMT  T PETITS DOIGTS PREMIER BORN sans BORNES REVEIL DANS LA BRUME METAMORPHOSE PAIN D'ANTAN CHOUETTES Chemin 28 Papillonnement Loup dvoy Le bouleau de THIBAULT Chemins d'automne Truite et Saumon Trout and Salmon Kettle Eolienne Automne Dauphins bleus Veille Pluie printanire L'ombre du fayard Femme polychrome Icare en Aubrac Abeilles Epoux vante HENRY IV BEGERONNETTEs AUX BRAS D'AUBRAC retour

SABOT BEAU

Ouvrier, artisan, fier artiste d’antan,
Le vaillant sabotier, en grand maître et Seigneur
S’incline sur le bois qui par son seul talent,
La magie de ses doigts, flattera son honneur.

Un bois d’essence noble, alisier ou noyer
Merisier et sorbier, pommier puis châtaignier
Répand saveur fruitée du cellier au grenier
Avant goût du printemps, de ses mains exhalé.

Du bloc originel aux formes esquissées
Jaillissent les copeaux que tranche un couperet.
Une plane à grands coups en équarrit les traits,
Une herminette aussi se joint de la partie.

Projetant en tous sens des papillons vrillés,
Sous les yeux médusés du visiteur posté.
De sa rotondité aux formes inversées,
D’une poitrine enflée le galbe se dessine.

Mais déjà le paroir, son oeuvre terminée,
Cède le pas aux gouges et tarières affamées
Qui mordent dans le coeur de ce fruit entamé
Dont l’âme est évidée pour lui donner du corps.

De ses mains inspirées, de son oeil aux aguets
Le maître façonneur, de mouvement précis
En gestes mesurés, sans jamais hésiter
Creuse, lisse, polit, jusqu’à donner la vie.

Restent les finitions ; huile, lin ou vernis,
Une décoration peut en orner le front.
Au gré de l’acheteur, ou l’humeur du patron
Qui se donne du coeur, en exposant ses dons.

Si ces sabots sublimes, vous saisissent les sens
Sans cesse chaussez-les, toutes choses cessantes
Sans sursis, sans soucis ; on se sent si serein
Sur ce support si sain qu’on appelle ça « Beau ».