Chemin faisant CHEMIN PENSE(E) Dormir au dessus de l'eau Se coucher en prsence d'animaux sauvages Courir dans la rose A MA M... DE TROIE ET SON HEROS Un an en plus DES CLICS ET DES CLACS ORCHIDEE SOUPE A LA GRIMACE SABOT BEAU PARCOURS 57 MARCASSIN CHEMINANS CABANETTE .ANTE. CABANETTE... POST SOURIS AU CHOCOLAT AU FIL DE L'EAU LA GUERRE DES T : TM   EMT  T PETITS DOIGTS PREMIER BORN sans BORNES REVEIL DANS LA BRUME METAMORPHOSE PAIN D'ANTAN CHOUETTES Chemin 28 Papillonnement Loup dvoy Le bouleau de THIBAULT Chemins d'automne Truite et Saumon Trout and Salmon Kettle Eolienne Automne Dauphins bleus Veille Pluie printanire L'ombre du fayard Femme polychrome Icare en Aubrac Abeilles Epoux vante HENRY IV BEGERONNETTEs AUX BRAS D'AUBRAc retour




AUX BRAS D'AUBRAC

Toi le pic de l'Aubrac entouré de montagnes,
A tes pieds une douve, à ton sommet les Bras
Qui soutiennent les cieux comme le fit Atlas
Pour en extraire un suc à saveur de campagnes.

Le vent qui te contourne a trouvé devant lui,
Pour que le visiteur derrière une rotonde
Y puisse découvrir le terroir à la ronde,
Une coupe en cristal sur un solide appui.

Un sentier te conduit le long d'un frais ruisseau
Sans qu'il te soit besoin de fr2enter la draille
Qu'un Laguiole a taillée au flanc de la muraille
Pour en mieux admirer son âme et son berceau.

Dans la salle à manger tout devient plus grandiose
Quand de l'argenterie, abreuvée des lueurs
Du couchant qui se noie, un prisme de couleurs
Tend un rideau de soie, dominant dans le rose.

Tout invite à rêver dans ce décor mouvant
Comme passent les mets teintés d'une nature
Qui jamais ne saurait céder à l'imposture,
Image d'un pays rustique et captivant.

Merci pour ces cadeaux qui pleinement nous comblent.
On ne sait trop s'il sied de lever ou baisser
Les bras, choix cornélien, mais on donc les laisser ?
Disons tout uniment que les bras nous en tombent.