Chemin faisant CHEMIN PENSE(E) Dormir au dessus de l'eau Se coucher en prsence d'animaux sauvages Courir dans la rose A MA M... DE TROIE ET SON HEROS Un an en plus DES CLICS ET DES CLACS ORCHIDEE SOUPE A LA GRIMACE SABOT BEAU PARCOURS 57 MARCASSIN CHEMINANS CABANETTE .ANTE. CABANETTE... POST SOURIS AU CHOCOLAT AU FIL DE L'EAU LA GUERRE DES T : TM   EMT  T PETITS DOIGTS PREMIER BORN sans BORNES REVEIL DANS LA BRUME METAMORPHOSE PAIN D'ANTAN CHOUETTES Chemin 28 Papillonnement Loup dvoy Le bouleau de THIBAULT Chemins d'automne Truite et Saumon Trout and Salmon Kettle Eolienne Automne Dauphins bleus Veille Pluie printanire L'ombre du fayard Femme polychrome Icare en Aubrac Abeilles Epoux vante HENRY IV BEGERONNETTEs AUX BRAS D'AUBRAC retour

CABANETTE POST... POSEE

Dans un coin du jardin, en pierre t’as jailli,
Encore plus ancienne et finement posée,
Coiffée d’un chapeau schiste, dentelée, ondulée,
Emblème s’il en fut, des produits du pays.

Cet imposant géant à-demi engourdi
Ouvre ses yeux bridés, aux sourcils crénelés
La porte en clé de voûte vient lui pincer le nez.
Le tout vient animer un être qui vagit.

Ses entrailles retiennent, autour d’un feu douillet,
La chaleur des tisons, des coeurs à l’unisson,
Ne laissant échapper que les miasmes enfumés.

Rayonnant à foison, rassurants, inquiétants,
Pour tous et sans répit, de jour comme de nuit
Les clins d’oeil couleur ciel de ses verres luisants.